Vu les milliards qu'ils dépensent en communication, tamiflu, vaccins et autres conneries j'espère qu'elle va vraiment venir cette grippe du cochon mexicain à la con. Si en plus elle pouvait nous zigouiller des cons se serait pas plus mal.
C'est bien simple, si elle n'arrive pas la grippe du cochon qui emmerde tout le monde, je ne voterai pas pour Nicolas Sarkozy à la prochaine présidentielle.