Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis fan de Frédéric Lefebvre. Dès qu'il parle je me marre. Notre grouillot de service a déclaré pour défendre le petit Nicolas suite à l'affaire des "coupables" : "Cette polémique est curieuse parce que, dans un procès, il y a des victimes et il y a des coupables. C'est la justice qui déterminera (mais) les coupables sont toujours parmi les prévenus", même si "les prévenus ne sont pas toujours coupables".

Et bien non Fredo, dans un procès il y a des plaignants et des accusés sinon il n'y aurait pas de justice. Et il est vrai que parfois, les juges considèrent qu'il y a un préjudice avec des victimes et qu'elle désigne des coupables.