Je plains les pauvres employés du Figaro. En effet, depuis 3 mois, ils reçoivent tous les jours de l'AFP ou de Reuters une information concernant l'affaire Woerth-Bettencourt.
Tant que c'était le Canard Enchainé, Médiapart ou Marianne qui attaquaient Mamie Zinzin et le comptable irréprochable, c'était encore présentable. Ces feuilles gauchistes avaient une attitude partisane, on pouvait donc ne pas trop parler de l'affaire et se lâcher sur les romanos qui piquent les poules des français. Désormais, c'est le Monde(le poids des mots le choc des paupières dixit Desproges) qui accuse l'Elysée d'espionnage et de non respect des sources et là c'est moins drôle pour les pauvres chérubins.
Bientôt, les journalistes du Figaro vont être obligés d'enquêter sur Mamie Zinzin et sur le gentil Woerth victime d'une crise d'amnésie récemment et ils seront obligés d'écrire la vérité. 
Bonjour l'ambiance ....