C'est quand même marrant alors que le ministre de l'intérieur ne sait pas anticiper les débordements de voyous ou ne sait pas compter le nombre de manifestants propres sur eux, le ministre de l'intérieur de droite, lui, sait compter le nombre d'auvergnats dans une assemblée ou bien faire ses comptes sans aucune trace écrite. Par contre ils sont forts tous les deux pour faire chier les roms ou augmenter le nombre de procès verbaux !